La NASA veut nourrir ses astronautes avec des Pizzas issues d’une imprimante 3D

pizza impression 3D NASAL’impression 3D est une technologie sur le point de devenir populaire en général. La capacité de télécharger des fichiers CAO gratuitement puis tout imprimer à partir de figurines jusqu’à des guitares est intrigante. Maintenant que la technologie est disponible dans le commerce, quelques retombées intéressantes sont apparues. Une idée folle qui pourrait bien marcher également est l’impression 3D de la nourriture.

Un voyage vers Mars met en moyenne huit mois dans chaque sens et la sonde New Horizons est en voie de passer Pluton en un peu moins de 10 ans. Si la NASA espère poursuivre le voyage spatial à longue distance, l’agence devra trouver une façon de nourrir les astronautes pendant des années. À cette fin, la NASA teste déjà une solution possible: Nourrir ses astronautes grâce à l’impression 3D !

Le programme de technologie alimentaire avancée de la NASA est intéressé par développer des méthodes qui permettront de fournir de la nourriture permettant de satisfaire la sécurité, l’acceptabilité, la variété et les exigences de stabilité nutritionnelle pour les missions d’exploration de long terme, tout en utilisant le moins de ressources du satellite et du temps de l’équipage.

Le système alimentaire actuel ne répond pas aux besoins nutritionnels et la durée de vie de cinq ans requis pour une mission vers Mars ou d’autres missions de longue durée. Parce que la réfrigération et la congélation nécessitent des ressources importantes pour les engins spatiaux, les dispositions actuelles de la NASA se composent uniquement d’aliments de longue conservation préemballés individuellement, traités avec des technologies qui dégradent les oligo-éléments dans les aliments.

En outre, la nourriture de l’espace actuel est sélectionnée avant que les astronautes quittent le sol et les membres d’équipage n’ont pas la possibilité de personnaliser des recettes ou de vraiment préparer les aliments eux-mêmes. Au cours des missions de longue durée, une variété d’aliments acceptable est essentielle pour s’assurer que les membres d’équipage continuent à manger des quantités suffisantes de nourriture et, par conséquent, d’obtenir les nutriments dont ils ont besoin pour maintenir leur santé et leur performance.

Quartz rapporte que la NASA a accordé une subvention de six mois à Systems & Materials Research Corporation pour 125 000 dollars afin de créer un prototype, et la conversation pour l’utilisation de l’impression 3D dans le but de nourrir une population croissante sur Terre a déjà commencé:

Mais Anjan, un ingénieur en mécanique avec une expérience dans l’impression 3D, envisagent une banale utilisation avec un jour futur où chaque cuisine disposera d’une imprimante 3D, et les 12 milliards d’habitants de la terre se feront des repas personnalisés, des repas nutritionnellement appropriés synthétisés une couche à la fois, à partir de cartouches de poudre et les huiles qu’ils achètent à l’épicerie du coin. Cette vision signifierait la fin du gaspillage alimentaire, car la poudre du système qu’il utilisera sera stable à la conservation pendant 30 ans, alors que chaque cartouche, si elle contient des sucres, de glucides complexes, des protéines ou d’autres blocs de construction de base, serait complètement épuisée avant d’être retourné au magasin.

Quartz note également que la pizza pourrait être le premier aliment imprimé dans l’espace. Une pizza normale est déjà faite avec des couches de pâte, la sauce et le fromage qui rend la production avec une imprimante 3D relativement simple.

Regardez la vidéo d’Anjan ci-dessous pour voir une démonstration de l’appareil d’impression 3D avec du chocolat. Miam !

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

*